vendredi 9 juin 2017

les flammes jumelles, mon expérience



Bonjour a tous. Je reprends mon blog avec un sujet un peu étrange, et pourtant vu mille et une fois sur d'autres blogs et sites parlant de spiritualité. Je vais parler des flammes jumelles. Je ne vais pas faire de long discours sur ce que sont les âmes jumelles, ni essayer de vous vendre le concept. Juste partager mon expérience, parce que oui j'ai la chance ( ou pas ^^) de vivre cette connexion d'âme en conscience ( même si mon mental lui est toujours la pour tester la relation et les théories sur le sujet!). 
J'ai depuis un petit moment envie de raconter tout ça, car a force de lire des tas d'articles, et même livres sur le sujet, a chaque fois je me dis que les personnes qui fantasme beaucoup trop sur ce concept alors que le vécu peut être tout autre. 

Non on ne choisie pas de rencontrer notre flamme jumelle

Ca je crois que c'est vraiment le truc a garder en tête. Les âmes jumelles font rêver les romantiques, trouver sa moitié, la personne avec qui on forme un comme dans Shakespeare. Cela on peut le trouver auprès d'âmes soeurs. 
Seulement on ne part pas a la recherche de sa flamme comme ça. C'est bien plus simple et complexe à la fois. Combien d'article expliquant quelle prière ou autre pouvait nous permettre de retrouver notre jumeau... Moi je dis non. Non on ne peut pas , et on ne doit pas faire des choses pareils. De toute façon si tout cela n'est pas prévu dans le plan de départ, ça ne fonctionnera pas. 

Toutes les flammes jumelles vivent la séparation 

Oui, et non. Encore une fois quand on lis les théories sur les flammes jumelles ont fini par penser que la séparation douloureuse et obligatoire dans la relation. Et que nous ne pouvons pas vivre en couple avec l'autre. Que ça fait partie du truc. Et bien non pas toujours! Il faut arrêter de voir ce genre de généralité partout. Encore une fois tout cela renforce le fantasme , mais non, on peut vivre en couple avec sa flamme jumelle, c'est pas facile, c'est délicat , mais on peut. Moi je le vis et l'expérimente. Et non ce n'est pas que quand on est parfaitement en eveil ou que l'on vie notre dernière expérience terrestre ou notre dernière incarnation. Je suis loin de tout ça, et j'espère bien m'incarner encore et encore pour apprendre toujours plus! La rencontre avec son jumeau éveil, ça c'est évident puisque ça entraîne un ENORME travail personnel. Mais il ne faut pas fantasmer en se disant que "l'autre nous a quitter, c'est notre âme jumelle mais il en a pas conscience et blablabla". Ca on arrete , parce que c'est le mental qui parle, l'égo. Avec cette relation on ne peut pas être dans l'égo, ça casse sinon. 

Le runner et le chaser

Oui il y a bien deux énergies distincte dans la relation d'âmes jumelles, mais on ne peut pas la simplifié comme souvent avec le runner et le chaser. D'après mon expérience c'est plutôt au niveau du féminin et du masculin sacré que cela ce passe. L'âme ayant le plus de masculin sacré ou divin ( ça peut être un homme ou une femme dans l'énergie terrestre) est l'âme la plus ancré. La plus proche de la terre. L'âme du féminin sacré ( encore une fois homme ou femme sur le plan terrestre) est plus en connexion avec le subtil. Cette différence permet l'équilibre, et la fusion des différents plans. Entre terre et ciel. L'un est l'ancre de l'autre, et l'autre et la voile de l'un... dans mon cas mon compagnon est mon ancre. C'est mon re- père^^ mon essence- ciel ( l'energie de la terre qui me permet une meilleur connexion avec le ciel. Elle est pas belle la langue française!) Et moi je lui permet de rêver et d'être en contact avec son enfant interieur. De ne pas être toujours trop sérieux. <3
Les flammes jumelles n'ont pas forcement le même ages, et parfois elles sont incarnée dans le même sexe terrestre. Ici il est important de comprendre la différence entre énergie masculine ou feminine et sexe masculin ou feminin physique. 

Mon expérience

J'arrive dans le moment le plus délicat de mon article. Parler de mon expérience. Et en même temps je sens qu'il est bien de partager cela a plus grande échelle que ce que j'ai fais jusqu'à présent, pour permettre a d'autre de mieux comprendre, et mieux vivre tout cela. 
Attention ça risque d'être brouillon! 

Tout a commencer à la fin du collège pour moi, lui était au début de ses années lycée. Avec ma classe de latin je suis allée une première fois dans le sud de la France, Nîmes, Arles et Avignon. A mon retour tout était clair, Avignon était la ville de mes rêves, c'était MAGNETIQUE. Une attirance ELECTRIQUE. 
L'année suivante j'y suis retournée lors des grandes vacances avec ma meilleure amie de l'époque et mon ressentie c'est confirmé. Un truc me pousser vers Avignon, mon instinct me disait que quelque chose de grand et fort m'y attendait. 
Mais j'ai continuer mon bonhomme de chemin, j'ai fais mon entrée au lycée, redoublé ma seconde ( important dans le plan divin! sinon on se serait louper! ) et arrivée en terminale tout c'est éclairé. Une super amie ( merci encore a toi <3 ) a fait une soirée. Elle était a présent en BTS vu que j'avais redoublé nous n'étions plus dans la même classe, mais toujours liée. Je suis donc allée a sa soirée, un mélange de lycéens et d'étudiants, Et bim, à nouveau ELECTRIQUE la soirée. Ma première rencontre avec mon jumeau. Qui venait de.... Vous avez devinez n'est ce pas, Avignon ( d'ailleurs depuis même si j'aime Avignon, je ne suis plus du tout attiré par cette ville). On aurait pu parler de coup de foudre, mais non, c'était autre chose. On a passé la soirée a rire, discuter, échanger. 
Et la relation c'est installée petit a petit, et nos différences on été très vite mises a nues. Incompréhensions, larmes, ruptures, rire, fusion, joie.... pas faciles mais pas forcément très différents des jeunes amours en sommes. 
Puis on a expérimenté la séparation physique 1 an puisque je suis partie faire mes études ailleurs et lui a finissait sa deuxième année de BTS. 
Un moment difficile pour moi ( je ne vais pas parler pour lui ). On était ensemble amoureux, mais loin l'un de l'autre. Un séparation physique très difficile a vivre. Comme si je revivais la séparation initiale*. Alors que je voulais expérimenter a nouveau la fusion, le "un".
Après tout ça nous avons trouvé notre nid d'amour. La fusion pouvait être et avec elle le travail d'EPURATION . Une vraie DETOX qui peut durer longtemps. Qui est difficile a vivre. Le moment délicat où les énergies masculines et féminines se confrontent. Ou le mental est mis a nu, percé a jours par l'autres, DEMASQUE**. Le mental lutte beaucoup. Cette période et tout sauf du Roméo et Juliette. Il faut être prêt. Je ne l'étais pas. Je savais au fond de moi que c'était une étape a passer, mais mon mentale lui n'en voulais pas. Il voulait du simple, du nian nian , du romantique Arlequin et basta. 
Alors ça fut la période du ballet, séparation, remise ensemble, séparation... 
Comme le va et viens de la mer. c'est d'ailleurs a ce moment la que je suis devenu maman <3. La encore la maternité à été une grosse détox. J'en parlerais surement une autre fois. 

Dans chaque séparation , je savais que ça ne durerais pas au fond de moi. J'ai toujours sur que nous étions là , ici pour être ensemble, très consciente de notre lien. Et en même temps mon mental lui était du genre " si c'est le cas je veux des preuves!" 
Et bien des preuves j'en ai eu. Des tonnes. Des coincidences, synchronicités , les plus abracadabrantes les une que les autres. Jusqu'a boire une bouteille de vin portant son prénom pas forcément très liée au domaine du vin ( même si monsieur vient de Bordeaux! tient une autre coincidence?!) 

Alors avec apaisement on s'est retrouvé, et le travail profond d'épuration à commencé plus en douceur. On y est encore... On remue la BOUE de l'autre , la vase des blessures de cette vie ci, mais de toutes les autres aussi. 
Notre relation est celle des aimants, un coup amant, fusion, harmonie, et puis l'autre coté, celui du boulet de canon qui détruit les murs, les masques et mets a jours la plus petites des cicatrices du passée , le mental, l'égo, et les fausses croyances, tout ça en plein jour dans une lumière crue. Mais tout ça en bienveillance. Pas pour blesser l'autre, pas pour lui donner de la souffrance. Mais pour le libéré et être enfin dans la fusion sans mur entre nous.

Alors avec mon expérience, je pense que je peux dire que les flammes jumelles ne sont pas de tout repos, pas un fantasme de vie d'amours divins. Etre avec sa flamme jumelle va être un gros travail de déblaiement , de mise a nue et de courage. C'est l'amour véritable ou l'on ne peux pas se cacher longtemps. On ne force pas la relation. On ne lutte pas, ça sert a rien dans un cas comme dans l'autre , ce qui est doit être est. 
Un EQUILIBRE et une HARMONIE doit être trouver entre l'envie de fusion, de reformer le un d'origine*, et l'envie de vivre l'individualité ( le un divisé). Entre l'amour et le travail sur soit, sur l'autre. Entre le divin et le mental. Entre les ressemblances et les différences, entre le feminin sacré et le masculin sacré. 


*les flammes jumelles sont a l'origine une étincelle unique, qui s'est divisées en deux âmes pour pouvoir vivre des expériences terrestre et autres en tant qu'individu( un divisé) . 
Ceci est bien sur ma compréhension des choses, et peut différer de ce que l'on peut trouver dans des livres ou autres sites spirituels. A vous d'expérimenter et de voir votre propre vérité a vous. 

** je vous conseil de lire les livres de Lise Bourbeau pour bien comprendre vos masques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire